Sud Vendée Football : site officiel du club de foot de BENET - footeo

District - En 2016/2017, il sera obligatoire de souffler dans le ballon avant de pouvoir jouer

1 avril 2016 - 09:15

District - En 2016/2017, il sera obligatoire de souffler dans le ballon avant de pouvoir jouer

Face à la recrudescence de joueurs et d'arbitres ivres, les plus hautes instances de l'échelon départemental viennent de trancher et ont choisi d'instaurer une mesure radicale. A compter de la saison prochaine, il faudra montrer patte blanche avant de pouvoir jouer. Ou plutôt souffler dans le ballon afin de pouvoir taquiner le ballon...


District - En 2016/2017, il sera obligatoire de souffler dans le ballon avant de pouvoir jouer Les instances départementales étudiaient la question depuis des mois et des mois. La rumeur bruissait. On l'évoquait au conditionnel. Les dirigeants du District de Vendée ont finalement tranché. "Trop de cas nous ont été rapportés. Si on continuait à fermer les yeux, on encourageait alors implicitement ce qu'on peut appeler des attitudes déviantes. Nous nous sommes réunis à plusieurs reprises afin de voir quels étaient nos champs d'actions possibles. Cette décision a été prise à l'unanimité", confie un membre du District de Vendée sous couvert d'anonymat.
La décision ? Quelle décision ? Après que plusieurs arbitres ont rapporté dans leurs rapports officiels des joueurs présentant des signes d'alcoolémie avérés, les dirigeants ont choisi de mettre en place un contrôle par éthylotest électronique à compter de la saison prochaine.
Conscients cependant des difficultés de logistiques et des coûts engendrés par cette mesure, il était inconcevable de faire souffler avant le match tous les joueurs inscrits sur la feuille de match. Encore moins avant chacun des matches de la D5 à la D1.
Protocole ? "Une semaine avant chaque journée de championnat, nous tirerons au hasard une rencontre par niveau de la D1 à la D5, une sorte de match test. Puis une heure avant le coup d'envoi, un tirage au sort sera effectué, comme chez les pros et les tests antidopage, sur trois joueurs par équipe inscrits sur la feuille de match. Pour rapprocher le corps arbitral des acteurs et les mettre sur le même pied d'égalité, l'arbitre principal et ses deux assesseurs devront se plier à un test identique", précise ce même interlocuteur du niveau départemental. Et qui paiera la facture ? "Nous étudions actuellement ce volet financier. Tout va vite être réglé."
A l'instar de la règlementation légale en matière d'alcool au volant, le taux d’alcool limite autorisé sera de 0,5 g d’alcool par litre de sang soit 0,25 mg d’alcool par litre d’air expiré à partir de dix-huit ans. Et ? Si un joueur et / ou un des arbitres affichent un taux supérieur ? "La rencontre sera tout simplement annulée. Le joueur risquera un rappel au règlement, une amende ou une suspension, des sanctions analogues concerneront les arbitres", souffle ce membre du District de Vendée pour qui "d'éventuels matches ainsi annulés entraîneront forcément une réaction individuelle et une prise de conscience collective".
Plusieurs réunions de travail et d'informations auprès des clubs, des dirigeants, des joueurs et des arbitres seront prochainement mises en place afin d'en détailler davantage.
En 2016/2017, il sera donc obligatoire de souffler dans le ballon avant de pouvoir jouer ou siffler. Gare à l'abus de ballons avant de souffler dans le ballon à quelques heures de taquiner le ballon... A la votre... Hips... Santé...

F.H.
Crédit illustration : Alibaba
N.B : loi Évin oblige, nous rappelons que la consommation d'alcool (etc, etc, etc)...

Commentaires

OU SONT NOS ARBITRES ?

VENEZ REJOINDRE NOTRE

EQUIPE D'ARBITRES

APPELER AU

0689509452